Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre

Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre

26 mai 2020

Tandis que le confinement touche à sa fin, plus d’un se prend à rêver de sable chaud, de côte sauvage ou de flore luxuriante. Les Cinque Terre vous invitent à partir à la rencontre de cinq charmants villages de la Ligurie, région de l’Italie occidentale. Criques, falaises, églises et murailles fortifiées, baie abritant une plage à couper le souffle… Fidèle à sa vocation, la Les Cinque Terre multiplie les possibilités d’excursion et de baignade. Mais quand partir vers les Cinque Terre ? Le point sur le climat et les curiosités de chaque village en fonction des saisons.

Les Cinque Terre

Les Cinque Terre se présentent comme un ensemble de cinq bourgs pittoresques alignés sur la Riviera du Levant : Monterosso, Riomagger, Manarola, Corniglia et Vernazza. Connus pour ses vignobles, ses maisons colorées et ses ruelles piétonnes parsemées de constructions médiévales, ils comptent parmi les plus beaux joyaux de la Ligurie. Deux titres flatteurs soutiennent cette affirmation : l’inscription du site au patrimoine mondial de l’Unesco et la déclaration en tant que « parc national des Cinque Terre ». Les autorités envisagent d’ouvrir les portes du parc à partir du 3 juin prochain.

Le climat dans les Cinque Terre

Pour partir vers les Cinque Terre et sillonner les merveilles des côtes liguriennes, il est à propos de tenir compte de la météo. L’influence de la Méditerranée est manifeste, se soldant par une sécheresse prononcée des étés et une clémence des hivers, accompagnés de pluies brèves. Les sautes de température frôlent parfois les 40o C en août, transformant les villages en étuves. De décembre à février, le thermomètre s’établit en moyenne à 10o C. Mais, là encore, d’énormes fluctuations sont attendues, puisque ce chiffre peut passer facilement de 5o C à 20o C entre deux semaines successives.

Du coup, la saison propice pour découvrir les Cinque Terre est différente en fonction de vos centres d’intérêt. Si vous recherchez les plaisirs nautiques, l’obligation de partir entre mai et septembre s’impose. La mer se réchauffe au commencement du mois de juin, mais les baigneurs affluent en grand nombre dès la mi-mai. Août est caractérisé par un pic de chaleur, mais en même temps, ce mois reçoit le maximum de fréquentation. Du 15 au 22 août, tous les services d’hébergements sans distinction multiplient par trois leur tarif par rapport à la moyenne. Les habitants appellent cette semaine « Ferragosto ». Par contre, si vous voulez entreprendre un voyage à but aventureux, alpinisme, promenade ou reconnaissance de parcs naturels, épargnez-vous les températures insupportables de l’été et visitez les Cinque Terre au printemps, entre la mi-mars et mai.

Étant donné la clémence du climat, l’hiver est loin d’être une saison morte pour le secteur touristique. C’est le moment pour faire une longue balade pédestre dans les villages en louant des chambres d’hôtes à prix cassé.

Avec des pluies plus fréquentes, novembre est vraisemblablement le pire mois pour visiter les Cinque Terre en Italie.

Monterosso, un haut-lieu du nautisme

  Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre  

Monterosso est la porte d’entrée du parc national des Cinque Terre en partant de Levanzo. Sa grande plage est côtoyée par les amateurs de farniente, de brochettes de fruits de mer ou de claquement de voile. Le circuit en kayak le long des rivages enthousiasme également les estivants. Si vous venez hors saison estivale, la baignade n’est pas recommandée ; néanmoins, la statue grandiose de Neptune, la divinité grecque de la Mer, vaut la peine de faire une balade sur la plage. Érigée en 1910, cette sculpture haute de 14 mètres est un symbole fort de Monterosso.

En faisant le tour du centre historique, les marcheurs pourront visiter des églises à campanile du xiie et du xiiie siècle : la chapelle de San Francesco, le couvent des Capucins, proche du quartier de Fégina, ou encore l’église de Saint-Jean-Baptiste, qui séduit par sa bichromie caractéristique faite de vert et de marbre blanc.

Vernazza, un joli belvédère

  Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre  

Après les inondations violentes qui s’abattirent en 2011, le Covid-19 a été le plus gros choc pour Vernazza. Pour reprendre le dessus, le village admirablement blotti au pied d’une falaise mise sur le tourisme : le port de pêche est animé en été, une plage de galets invite à la détente, et les maisons colorées agglutinées en bord de mer sont conformes à l’image du midi.

Juin est le mois le plus idéal pour profiter d’un séjour balnéaire à Vernazza. La promenade sur le fronton maritime permet d’explorer une vieille église et les embarcations de pêche qui s’activent joyeusement dans le port. Le long de la Via Roma, l’artère la plus vivante du village, vous trouverez des cafés et des terrasses où il fait bon prendre un verre.

Perché à 60 m d’altitude, le château Doria est une attraction populaire. Il conserve les souvenirs de la noblesse féodale qui dirigea le village à l’époque. Surplombant les falaises et la mer, le tour du château est considéré comme le plus beau belvédère des Cinque Terre.

Corniglia, la plus secrète

  Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre  

Bâtie en hauteur, Corniglia est la seule localité des Cinq Terre à être privée d’ouverture maritime. Il s’y trouve une plage secrète, lovée dans une baie entourée de falaises, que les baigneurs pourront fréquenter en juillet et en août. Cela demande à peine 30 minutes pour faire le tour de cet adorable bourg. L’automne est idéal pour parcourir les champs de vigne et les maisons de fermes aux couleurs vives. Vous apprécierez la promenade sur la rue Via Fieschi.

Du haut de la terrasse Santa Maria, les randonneurs auront droit au plus ravissant coup d’œil sur Manarola et Vernazza.

Le village est accessible au bout d’un escalier de 300 marches ou à bord d’un ferry. Beaucoup de sentiers ne sont pas praticables en hiver à cause des pluies.

Riomagger, le village aux belles églises

  Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre  

Proche de la Spezia, Riomagger est un bourg attachant et pittoresque. En vous approchant de la jetée, votre regard est frappé par le rassemblement extraordinaire de maisons colorées qui contemplent la mer.

Si vous arrivez en mars, en avril ou en septembre, l’eau est encore trop froide pour vous baigner. Baladez-vous au cœur de la vieille ville et gardez un œil ouvert sur les monuments historiques.

Achevé dans la seconde moitié du xiiie siècle, le château de Riomaggiore témoigne des guerres seigneuriales qui ont déchiré le village. Ne passez pas à côté de l’église de Saint-Jean-Baptiste et de l’Oratoire di Santa Maria Assunta, où l’art du vitrail s’épanouit pleinement.

Manarola, la plus coquette

  Partir en Italie pour découvrir les Cinque Terre  

Ruines normandes, pont en pierre, aiguilles de roches surgissant du fond de la mer… Manarola est parfois décrit comme le plus beau et le plus poétique des villages des Cinque Terre.  Difficile de ne pas s’incliner devant son architecture vernaculaire.

Les visiteurs en famille ne seront pas déçus de séjourner à Manarola durant les vacances de fin d’année. La ville est connue pour abriter la plus grande crèche de l’univers. Les enfants n’en reviendront pas. La Spezia rayonne de mille éclats pour rendre aux habitants la magie de Noël. Bien qu’il ne neige pas, les températures les plus basses sont enregistrées en décembre et en janvier. Attendez-vous à affronter de fortes pluies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
39 095 508959