Les moyens de transports en Italie

Les moyens de transports en Italie

L’Italie dispose d’une excellente desserte en matière de transports pour permettre aux voyageurs de se déplacer en toute facilité. On distingue généralement deux types d’infrastructures de transport.

Le déplacement inter-villes

L’avion

De nombreuses villes d’Italie disposent d’aéroport. Il est alors relativement facile de voyager via des vols internes pour relier une région à une autre. L’avion étant assez onéreux et polluant, il est préférable de choisir l’avion pour parcourir les très longues distances.

Plusieurs compagnies aériennes nationales et low-cost proposent des vols internes : Air One, Etihad Regional, Volotea, Easy Jet, Meridiana…

Le ferry

Il existe trois types de ferry en Italie :

- Les gros ferries « navi » qui effectuent uniquement le trajet Sicile-Sardaigne ;

- Les ferries de taille moyenne ou « traguetti » et les hydroptères « aliscafi ». Ils relient en grande partie les îles italiennes.

Le train

On le privilégie surtout lors des trajets de longue distance. La majorité des trains desservant l’Italie est essentiellement gérée par la compagnie nationale « Trenitalia », qui proposent des tarifs très abordables.

Ce moyen de transport se subdivise en deux catégories :

- Les régionaux (Regionale) et les Intercity : ces lignes relient fréquemment les grandes villes de l’Italie. Avec Intercity, le voyage paraît plus rapide et confortable. Le billet se procure sur réservation ou au moment du départ ;

- Les trains à grande vitesse : les Frecce relient régulièrement les grandes villes et l’achat du billet exige une réservation. Il faut consulter le site de la compagnie « Trenitalia » en tenant compte des trafics opérés par tous les trains, que ce soit sur la durée ou la distance effectuée. Pour cela, le voyageur doit d’abord effectuer une comparaison de prix avant toute décision.

La compagnie privée « Italo » dispose également de trains à grande vitesse, assurant des liaisons rapides entre les grandes villes du nord de l’Italie (Turin-Salerne ; Venise-Naples), mais aussi pour Florence.

L’autre détail qu’il ne faut pas négliger consiste à composter son billet, quel que soit le type de train emprunté. Le signaler immédiatement au contrôleur en cas d’oubli.

Le bus

On utilise généralement ce moyen de transport lorsqu’il s’agit d’un voyage de courte distance. Ils servent pratiquement de navette entre certains villages et demeurent quasiment introuvables en week-ends ou les jours fériés. Les arrêts de bus ou les gares routières se repèrent facilement car ils accostent normalement les stations ferroviaires. Les renseignements complémentaires et les horaires se consultent sur Internet. Les tickets de bus des réseaux urbains se procurent auprès des kiosques à journaux, de certains distributeurs automatiques et des magasins autorisés à la vente.

La voiture

C’est un excellent moyen pour découvrir le territoire italien selon votre propre rythme. Une fois au volant de votre voiture, certaines consignes de sécurité doivent être fermement respectées. En agglomération par exemple, on ne doit pas rouler à plus de 50 km/h. Cette vitesse sera maintenue à 90 km/h sur route et à 130 km/h sur l’autoroute. Des dispositifs de sécurité seront également imposés à tout conducteur de véhicule, tels que :

- Le port de ceinture ;

- L’allumage des feux de croisement sur les routes et autoroutes, de jour comme de nuit ;

- La disposition d’un gilet de sécurité fluo ainsi qu’une balise de signalisation ;

- La conversation téléphonique en cours de conduite ;

- Un taux d’alcoolémie ne dépassant pas 0,5 g/l.

Afin d’avoir accès aux sites historiques dans certaines villes de l’Italie, se munir du permis « contrassegno ». Concernant le stationnement, il suffit de réserver le parking en allant sur le réseau Parclick.

Pour la location d’une voiture en Italie, le conducteur doit être au moins âgé de 23 ans et disposer d’un permis de conduire d’une validité d’au moins un an.

Le déplacement intra-ville

En Italie, les moyens de transport sont adoptés selon la population et le trafic routier dans chaque ville. On distingue :

- Le train de banlieue : desservant Milan, Rome, Turin, Cagliari, Bari, Naples, Bari, Catanzaro, Cosenza, Palerme, Potenza, Pérouse, Salerno/Circumsalernitana et Reggio de Calabre ;

- Le métro : Turin, Milan, Naples, Rome, Catane, Gênes, Brescia ;

- Le tramway : Rome, Messine, Naples, Palerme, Milan, Florence, Turin, Cagliari, Mestre, Bergame Albino, Trieste, Pasoue, Sassari ;

- Le trolleybus : Bologne, Lecce, Modëne, Ancône, Parme, Naples, Rome, Rimini-Riccione Chieti, Milan, Sanremo, Cagliari, La Spezia ;

- Le transport hectométrique : Venise et Pérouse ;

- Le Ferry : Venise.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
39 095 508959