L'île de Levanzo

Nichée dans l’archipel des Égades, l’île de Levanzo est un petit paradis vert en Italie. Revue de détail de la destination.

Introduction

Au large de la Sicile, la terre luxuriante et sauvage de Levanzo ne lasse pas d’éblouir les touristes en Italie. Sur ses 5 km2, la plus petite des îles Égades respire la sérénité. Le bleu de la mer Méditerranée, la verte chevelure des pinèdes et le blanc des falaises calcaires composent un cadre romantique d’exception pour un voyage de noces en Italie. Pour préserver sa qualité environnementale, Levanzo a dit non aux voitures, aux autoroutes et au tourisme de luxe. Elle ne compte qu’un hôtel-restaurant pourvu de 40 lits… Ne négligez donc pas cette destination si vous voulez vous mettre au vert et oublier le stress de la civilisation. Réservez dès aujourd’hui votre vol pour Trapani, et découvrez le patrimoine, la cuisine et les sublimes plages de Levanzo au côté des insulaires.

Histoire

La présence romaine sur les îles Égades au iie siècle avant J.-C. est attestée expressément dans les documents historiques. Les Romains se rendirent maître de l’archipel à la fin de la première guerre punique, qui vit Rome victorieuse de Carthage et de la Sicile. Ils désignèrent l’île de Levanzo sous le nom de Phorbantia qui signifie « cheval de selle ».

Cela dit, l’anthropisation du site remonte à une époque encore plus lointaine. Sur la foi des grottes préhistoriques qui ont été découvertes au nord de Levanzo, on pourrait avancer une datation entre 6000 ans et 10000 ans avant l’ère commune.

Après que l’empire romain s’est éteint, l’île a été placée tour à tour sous l’autorité des Vandales (vers l’an 440 av. J.-C.), des Goths et des Sarrasins (en 827). En 1081, la prise des îles Égades par les chevaliers normands marque une nouvelle ère. La ville s’est dotée d’une série de forts et de citadelles où les habitants se refugiaient lors des attaques.

Mais la folie de l’ambition politique ne connaît pas de limite. Aux Normands ont succédé l’Espagne aragonaise, les Angevins et les Génois qui se sont disputé le contrôle de cette île de 5 km2. Il faudra attendre le xvie siècle, quand la noble famille Pallavicini, descendant des Obertenghi, a racheté les îles Égades à titre de domaine privé, pour que Levanzo jouisse d’un développement enviable. Les îliens se sont davantage investis dans la pêche et l’aquaculture.

La ville moderne

L’île de Levanzo est l’une des trois îles principales qui forment l’archipel des Égades (les deux autres sont Favignana et Marettimo). Située à 7 km à l’ouest du littoral de la Sicile, elle est rattachée administrativement à la province de Trapani.

Les vacanciers n’y restent pas plus d’une journée, attendu l’insuffisance d’infrastructures d’accueil. D’ailleurs, ne nomment-ils pas affectueusement Levanzo comme l’« île des poches sans voitures » ? D’une surface modeste de 5 km2, l’île recense à peine plus de 200 habitants. Le tourisme de circuit appelle à la découverte d’endroits paradisiaques, où les autoroutes laissent place aux allées piétonnes, les hôtels quatre étoiles aux maisons blanches pittoresques, et le bruit de la ville au chant de la nature.

À voir et à visiter sur l’île Levanzo …

L’île de Levanzo est dénuée de monuments et de musées. Les touristes s’y rendent principalement pour passer des vacances calmes à la plage et saluer un art rupestre hors du commun.

Patrimoine naturel

Pour apprécier la riche biodiversité de l’île, la Réserve naturelle marine des îles Égades apparaît comme une étape obligée. Sa superficie couvre les 3 îles Levanzo, Favignana et Marettimo et 2 autres îlots vierges et inhabités - Formica et Maraone. Les oiseaux de mer y sont à la fête, comme le goéland argenté, le puffin des Anglais, reconnaissable à son plumage bicolore, le puffin de Scopoli et l’oiseau des tempêtes européennes. Avec un peu de chance, vous pourrez même approcher les flamants roses. Sans compter l’insularité, la richesse de la mer en algues, en planctons et en petits poissons crée un environnement favorable au développement des oiseaux.

Toutefois, l’avifaune n’est pas la seule à vouloir vous surprendre. Armés d’un masque et d’un tuba, les plongeurs seront épatés par l’abondance de la vie marine : parmi les espèces à observer figure le célèbre herbier de Posidonie, endémique de la Méditerranée, qui abrite sous son feuillage des bandes de crustacés, de mollusques et d’étoiles de mer. Les amoureux de la nature seront comblés !

À part la faune et la flore, le point fort de Levanzo repose sur ses jolies plages sablonneuses. Les plus populaires sont :

  • La plage de Faraglione: cet endroit est le rendez-vous des baigneurs, des adeptes de plongée et des excursionnistes. Le mot d’ordre est la décontraction. En suivant la côte ouest de l’île, vous aboutirez à un immense rocher qui surplombe un groupe de maisonnettes blanches aux volets bleus ou verts. Une plage d’eau turquoise gît au pied de la falaise.
  • La plage de Cala Minnola: très pratiquée des touristes, cette plage de sable est lovée au sein d’une adorable petite crique. Elle est accessible à 20 minutes de marche en longeant la côte est.

Patrimoine pariétal

C’est l’art pariétal qui contribue le plus à la réputation de l’île aux quatre coins du monde. Des grottes préhistoriques vieilles de plusieurs millions d’années parsèment la côte. La plus importante d’entre elles est la grotte génoise ou Grotta del Genovese, également dénommée « boutonnière de Levanzo ». Vous y trouverez un nombre incalculable de gravures rupestres. Les hommes des cavernes ont tenu à laisser des traces de leur existence et de leurs mœurs aux générations futures. Ils vivaient très probablement de la chasse et de la pêche, les figures observées sur les parois étant le plus souvent celles d’une antilope, d’un taureau, d’un petit primate ou de poissons. Il s’y trouve même des mammifères relevant de l’ère quaternaire qui ne sont plus. Embarquez-vous dans cette aventure archéologique, si ses 30 mètres de profondeur ne vous effraient pas.

Non loin de la grotte del Genovese se trouvent une douzaine d’autres moins connues mais tout autant stupéfiantes : Peccore, Cala Tramonta, Punta Sorci, Punta Cappero… À en croire les archéologues, ces peintures rupestres taillées à même le rocher datent du Paléolithique supérieur !

Quand y aller ?

Le climat de Levanzo joue en faveur d’une fréquentation touristique en toute saison. Grâce à l’influence de la Méditerranée, le temps est perpétuellement beau et chaud, avec une température avoisinant les 27o C en été, contre 15o C en hiver. Les étés enregistrent un nombre extraordinaire d’heures d’ensoleillement. Janvier est le mois le plus pluvieux (14 jours de pluie) et juillet le plus sec (1 jour de pluie).

Si vous entendez profiter des animations nautiques sur le littoral, il convient de visiter l’île entre juin et septembre. Sinon, la visite est pareillement agréable au printemps (avril et mai) ou en automne (mi-septembre à novembre). La météo y est plus douce, mais, plus avantageux encore, les prix des vols sont plus abordables.

Comment y venir ?

Pour arriver à Levanzo, les touristes sont conduits à prendre un vol à destination de Trapani. Elle se situe à moins d’une quinzaine de kilomètres de l’aéroport. Il n’existe aucun vol direct desservant la ville trapanaise au départ de Paris. De nombreuses compagnies aériennes opèrent sur cet itinéraire, comme Air France, Lufthansa ou British Airways, pour n’en citer que les plus courantes.

Pour gagner la petite île, des services de ferry font plusieurs allers-retours depuis le port de Trapani.

Se déplacer à Levanzo

Parcourir la ville à pied ne vous prendra que 8 minutes tout au plus, sans compter les arrêts et les pauses photos. Des sentiers balisés se prêtent au cyclisme.

Si vous voulez explorer les environs, le ferry est le seul transport en commun disponible. L’île de Levanzo se trouve à une distance de 6 km de Favignana et 25,8 km de Marettimmo.

Vous aimerez…

- visiter la grotte del Genovese, un site d’intérêt archéologique majeur de la Sicile

- savourer le couscous – le plat de base des îliens – ainsi que d’excellents fruits de mer

- lézarder sur la plage de Faraglione

- faire une cure de bronzage sur la plage de Cala Minnola

- pratiquer la plongée sous-marine

- profiter d’une balade en bateau en compagnie des oiseaux de mer

- faire une chasse photo des animaux emblématiques de Levanzo

- s’enivrer de la magie du monde sauvage dans l’aire protégée marine des îles Égades

Balnéaire
1 photo

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
39 095 508959