Bari

Ville maritime et marchande, Bari, chef-lieu des Pouilles, est le plus grand centre économique de l’Italie du Sud après Naples. Bordée par la mer Adriatique, elle abrite des monuments historiques d’exception dont les cathédrales, les forteresses et les palazzos, et des plages de sable d’un nombre incalculable. Lumière crue, vignobles et champs d’oliviers, cuisine riche en poissons… Le touriste ne s’y trompe pas : c’est bien le pays du Mezzogiorno, avec sa douceur de vivre incomparable. Hédonistes, passionnés d’histoire ou de vieilles pierres, Bari est la destination qui vous ressemble !

Histoire

Bari se compose de quatre sections urbaines différentes, dont la vieille ville de la péninsule, nichée au nord entre deux ports modernes, abritant la basilique de Saint-Nicolas, la cathédrale du Saint-Sabin et le château de Hohenstaufe . Au sud, le quartier de Murat appelle à une visite inédite à travers son dédale de rues piétonnes et son architecture datant du XIXe siècle.

Entre les années 1960 et 1970, le centre de Bari a fait l’objet d’un plan d’aménagement urbain qui créa des zones résidentielles modernes pour relooker la vieille ville. Au cours des années 1990, la cité connut un développement rapide.

Les incontournables de Bari

Aujourd’hui, Bari abrite une population d’environ 1,3 million d’habitants. Son ouverture maritime sur la côte adriatique fait d’elle un port d’escale majeur pour les Pouilles mais également pour les ferries et les bateaux de croisière en partance vers les destinations méditerranéennes.

Une balade à pied s’impose pour faire le tour des points d’intérêt de Bari. Alors, préparez-vous car la ville et ses sites touristiques vous réservent une enivrante escapade. L’aventure vous attend à chaque coin de rue grâce à cette ville remplie d’histoire.

Commencez votre périple en visitant le Castello Svevo situé à proximité du centre historique de Brindisi. Ce château a été tout d’abord construit par le roi normand Ruggero II au XIIe siècle, avant d’être agrandi en 1233 par le roi Frédéric II. Cette structure imposante a servi de résidence à l’infante Isabelle d’Aragon et à sa fille Bona Sforza, puis transformée en prison; aujourd’hui il accueille de nombreuses manifestations artistiques et culturelles.

Poursuivez votre visite en rendant hommage à la cathédrale de San Sabino, dont les arches, les pilastres et la fenêtre en rosace témoignent de l’élégance de l’art roman du xiie siècle.

Ne manquez pas non plus de visiter la basilique de Saint-Nicolas, le saint patron des marins, des voyageurs et des enfants. Achevée en 1197, cette église de style roman est l’un des symboles historiques de la cité.

Parmi les autres monuments notables de Bari figurent le Borgo Murattiano, le quartier de Bari Vecchia, le Fortino de Saint Antony, l’église de Saint-Grégoire, l’ancien monastère de Saint-Scolastica, le Palazzo del Catapano, et bien d’autres encore.

Outre les édifices religieux, Bari déploie une succession de plages pittoresques propices à la détente et aux loisirs nautiques. Vous pourrez terminer le tour des sites historiques en vous y arrêtant afin de vous adonner aux diverses activités proposées sur place.

Bari tient également sa renommée grâce à sa cuisine aux saveurs surprenantes qui émerveilleront vos papilles. Lors de votre passage dans la cité, dégustez les plats phares, à savoir la Burrata, la Mozzarella di Bufala Campana, la Braciola à la sauce tomate, la Daurade des Pouilles, l es Orecchiet te ou les Friselle aux tomates et aux anchois, les bombettes, etc.

Climat

Située dans le sud de l’Italie, Bari connaît un climat méditerranéen, avec un été chaud et sec et un hiver pluvieux. Pour profiter au maximum du soleil, de la mer et des monuments, fixez votre départ entre le mois d’avril et le début novembre. Evitez de partir entre mi-novembre et mars, car c’est la période des pluies.

Comment s’y rendre ?

Dotée d’une infrastructure de qualité, Bari est à la fois accessible par air, par rail et par voie routière.

Par air

S’envoler pour Bari n’a jamais été aussi simple. Pendant la saison estivale, des vols directs assurent la liaison avec les principales destinations européennes comme Paris, Bruxelles ou Milan. L’aéroport de Bari, dénommé également aéroport de Karol Wojtyla, se trouve à 9 km au nord-ouest du centre-ville.

Depuis l’aéroport, il y a des taxis et des bus qui peuvent vous amener au centre-ville ou à l’hôtel.

Par voie ferroviaire

La gare centrale de Bari dessert les villes principales italiennes, comme Rome, Milan, Bologne, Turin et Venise. En outre, il existe des services régionaux opérant àFoggia, Barletta, Brindisi, Lecce, Taranto ainsi que d’autres villes et villages de la région des Pouilles.

En voiture

Parcourez l’autoroute A14, qui va de Bologne à Tarente en suivant la côte adriatique. Une fois dans la ville, vous n’aurez aucun mal à trouver des taxis, des voitures de location et des lignes de bus urbains. Si vous n’êtes pas pressé, la voiture est une formule intéressante pour voir du pays, avec ses maisons de campagne et ses étendues d’olivier.

Hormis les voitures, Bari est desservie par des ferries en provenance des ports grecs de Patras et d’Igoumenitsa.

Comment se déplacer ?

Pour explorer la ville, différents modes de transport sont à votre disposition. Selon vos moyens financiers, vous pouvez prendre le bus, héler un taxi , ou encore louer un véhicule privé pour voyager en tout confort. Mais la beauté des monuments peut aussi vous inviter à sillonner la ville sur vos chaussures de randonnée

Ville
6 photos

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
39 095 508959