Ostuni

La « Città bianca » émerge comme un mirage de lumière à 35 km à l'ouest de Brindisi, dans la région de Pouilles à 8 km de la côte de l'Adriatique. Du plaisir pour les yeux, mais aussi pour les papilles, Ostuni située sur l’Appia dei vini est héritière d’une riche tradition gastronomique et viticole.

Histoire d’Ostuni

Fondation

Habitée depuis l’âge de pierre, Ostuni développa son premier noyau urbain au VIIe siècle av. J.-C., avec l’arrivée du peuple italique des Messapiens. Les Grecs prirent ensuite le contrôle de la cité au cours des guerres puniques et saisirent l’occasion pour lui apposer leur empreinte indélébile.

Comme pour la plupart des villages de l’Italie du Sud, Ostuni vit passer les Sarrasins, les Byzantins, les Normands, les Aragonais et les Espagnols, qui pareillement aux Grecs, ne manquèrent pas de laisser leurs marques.

L’histoire des maisons blanches

L’apparition des façades blanches à Ostuni remonte au temps de la peste du XVIIe siècle. Les autorités locales décidèrent de blanchir toute la ville à la chaux afin d’en éclairer tous les recoins ; ceci ayant été fait dans le but de capturer les lépreux.

Ostuni aujourd’hui

Ostuni au cœur de ses remparts adopte un agencement médiéval sur trois collines de la région de Pouilles. Les escaliers visibles un peu partout et l’enchevêtrement de petites ruelles facilitent le transit des piétons. Si le blanc reste la couleur dominante au sein de la cité, la roche calcaire rose et grise des édifices religieux ajoute du pep à l’horizon, en plus de la pierre formant les remparts.

Le centre historique d’Ostuni

Le centre historique d’Ostuni siège sur la plus haute des trois collines au-dessus desquelles la ville s'étend. Ses façades blanchies à la chaux et sa disposition en étages sont au cœur de l’identité urbaine pittoresque de la cité. En son sein, les ruelles et les escaliers se succèdent, donnant quelques fois sur des arcs et des places centenaires. Il n’est pas rare de croiser un atelier d’artisan ou bien une boutique de souvenirs pour vos emplettes, mais également un café-restaurant où vous pourrez vous rafraîchir pendant la montée. Au sommet d’Ostuni, le palais épiscopal et la cathédrale clouent le spectacle avec leur allure monumentale et un panorama plongeant en toile de fond.

Ostuni, une assiette gourmande

Tout voyage en Italie comprend nécessairement un intermède culinaire à la rencontre des saveurs locales. À Ostuni, c’est bien plus que la gastronomie d’une ville qui s’offre à vous, c’est celle de toute la région de Pouilles ! Avec les produits des oliviers et citronniers, des vignobles et des vergers de la zone, les petits établissements de la ville vous promettent une assiette tout à fait gourmande et savoureuse.

Dans les antipastis d’Ostuni, les croquettes de pommes de terre sont délicatement frites et aromatisées à la menthe pour titiller vos papilles, tandis que la mozzarella (ou la ricotta) s’insère dans la farce des boulettes de pain frites. Autre délice incontournable, les pâtes d'oursins se dégustent localement avec des fettucines faites-maison. Les Pasticciotti quant à eux raviront les amateurs de sucreries. Ces sablés farcis à la crème cumulent différentes saveurs : amandes, citron, pistaches, etc.

Et pour agrémenter vos apéritifs à Ostuni, vous avez le choix entre deux sortes de vins, à savoir le traditionnel vin blanc et le célèbre Ottavianello. Cépage fruité et léger, le vin blanc d’Ostuni se marie parfaitement bien avec les fruits de mer, tandis que l’Ottavianello, de style blanc ou rosé selon le producteur, se déguste mieux avec des légumes et de la viande blanche.

Escapade dans la vallée d’Itria

Ostuni constitue un bon point de départ pour des excursions en direction des destinations phares de la vallée d’Itria et de la région de Pouilles.

À 45 min environ, Alberobello est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, avec ses petites maisons en pierre calcaire et au toit conique appelées Trulli. En chemin, vous pouvez vous arrêter à Cisterno à 20 min de route environ ou à Locorotondo à 35 min, tous deux inscrits dans la liste des plus beaux bourgs d’Italie.

Si vous recherchez les panoramas, rendez-vous au Parc naturel régional des dunes côtières de Torre Canne et Torre San Leonardo. Sur 1 000 ha de terrain, vous découvrirez une riche collection de paysages, allant des oliveraies aux zones humides, en passant par les pâturages et les dunes. Il est possible de visiter le site à pied, à cheval, à vélo ou bien en voiture électrique.

Enfin, et pas des moindres, la réserve naturelle de Torre Guaceto se trouve à une trentaine de minutes de la ville, à mi-chemin entre Ostuni et Brindisi. Une réserve naturelle, mais aussi une zone maritime protégée, Torre Guaceto s’étire sur 8 km de côtes. Partez explorer les dunes et la garrigue, à moins que vous ne préfériez vous adonner à la plongée sous-marine. Le choix vous appartient !

Climat

Le Sud de l’Italie hérite d’un climat méditerranéen agréable à vivre. En été, les journées chaudes et sèches se prêtent aux balades, tandis que les hivers sont doux, tout comme les demi-saisons. Pour ce qui est du moment idéal pour un séjour à Ostuni, vous pouvez organiser votre voyage entre le mois de mai à fin septembre, si l’affluence touristique ne vous pose pas de problème.

Comment s’y rendre ?

Ostuni dispose d’une gare située à 4 km au nord, sur le trajet Bari-Lecce de La Ligne Adriatique qui contribue à la structure du réseau ferroviaire de l’Italie. Des autobus urbains circulent entre les différents quartiers de la ville, jusqu’à Villanova sur la côte. Pendant la période estivale, un bus nocturne gratuit relie Ostuni aux localités voisines.

La route nationale de l’Adriatique (SS 16) passe par Ostuni qui constitue un important carrefour routier dans la péninsule du Salento. Une rocade permet au trafic de transit de contourner la cité sans passer par le centre-ville.

Comment se déplacer ?

La majorité des rues et ruelles de la ville ne sont pas adaptées aux voitures. Les chemins à Ostuni, et dans le centre touristique en particulier, sont assez serrés ou bien à sens unique si l’accès aux véhicules est autorisé. Du coup, la meilleure manière de visiter la cité demeure la marche.

Si vous conduisez, vous devrez garer votre véhicule un peu avant l’entrée d’Ostuni.

Que faire à Ostuni ?

- Monter vers le sommet de la ville en cheminant à travers les ruelles étroites

- Visiter la cathédrale et le palais épiscopal d’Ostuni

- Découvrir la gastronomie de la région de Pouilles dans un restaurant local

- Visiter le village pittoresque d’Alberobello

- S’adonner aux loisirs nautiques au sein de la réserve naturelle de Torre Guaceto, etc.

Ville
3 photos

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
39 095 508959