Gênes

Envie de voyager en Italie hors des sentiers battus ? Direction Gênes, une destination touristique au nord de l’Italie, abritée dans le golfe de Gênes, entre sable, mer et montagnes. Chef-lieu administratif de la région de Ligurie, Gênes est à la fois unepuissance industrielle de la Méditerranée et une rayonnante cité médiévale. À part le vieux port, les plaisanciers seront séduits par la diversité des places historiques, des monuments et des demeures patriciennes reconverties en musées. La visite de la cathédrale San Lorenzo n’est que la prémices du circuit culturel dans une Italie de légende, aussi belle que dans la littérature, mais encore plus attachante lors d’une reconnaissance sur terrain. Ne perdez plus une seconde pour acheter votre billet d’avion pour Gênes.

Histoire

Gênes s’enorgueillit d’être la terre de naissance de Christophe Colombe, le célèbre explorateur italien. Sa fondation remonte à une époque reculée, probablement vers 550 avant J.-C. Cependant, les sites de nécropole conservés au Musée archéologique de Ligure permettent d’avancer une datation intermédiaire entre le paléolithique et l’âge du bronze. L’histoire de cette ville est jalonnée de péripéties, prise qu’elle était par l’empire romain de Justinien au vie siècle avant d’être pillée par les Fatimides, connaissant au Moyen Âge le sort d’une puissante république maritime rivalisée par Pise et Venise, asservie tour à tour par la France de Napoléon Ier, le royaume d’Autriche et le duché de Savoie et intégrée finalement au royaume d’Italie en 1861.

De ce passé aussi agité que glorieux, Gênes a su tirer un patrimoine historique d’exception. Le titre de « capitale de l’Europe », décerné en 2004 par l’Union européenne, rend tout à fait justice à sa richesse culturelle et artistique. La ville se souvient encore de l’époque où les doges la gouvernaient depuis leurs villas, leurs maisons de princes ou de nobles et se promenaient dans des jardins fleuris. Ainsi, au gré de leur visite, les voyageurs pourront côtoyer des ensembles baroques ou Renaissance en même temps que des bâtiments futuristes.

Visiter Gênes

Ville phare de la Ligurie, Gênes regorge de lieux d’intérêt à visiter, où l’histoire, l’art et l’architecture promettent un cocktail unique de découvertes.

Piazza de Ferrari

Pour une pause détente retrouvez la Piazza De Ferrari, un espace urbain de 11 000 km2, situé au cœur de la ville. La place est entourée de maintes institutions commerciales et financières, à l’instar de la Bourse, du Credito Italiano et des succursales de la Banque d’Italie .

Au centre de la place trône une adorable fontaine en bronze, dont le plan en série de bassins concentriques a été conçu vers 1936 par l’architecte Cesare Crosa di Vergagni. Comme avec la fontaine de Trévi à Rome, les gens ont coutume de jeter des pièces de monnaie au fond de celle-ci comme un geste de porte-bonheur. C’est le soir que la plupart des touristes aiment y venir, lorsque les jeux de lumière sur la fontaine rendent magique la promenade.

Via Garibaldi

Qualifiée par Madame de Staël de « rue des rois » et « reine des rues », la Via Garibaldi compte parmi les rues les plus touristiques de Gênes. L’avenue est investie d’une douzaine de palais résidentiels datant du xvi e siècle, aussi luxueux les uns que les autres. Parmi ces derniers, explorez le palais Podesta, le palais Doria-Spinola ou le palais Tursi. L’architecture de rêve de ces bâtiments vous rappellera l’Italie du Cinquecento, à l’époque où la prospérité économique de Gênes atteint son apogée. Pour proclamer leur pouvoir, les autorités génoises ont fixé une liste d’hébergements d’aristocrates appelés à recevoir les visiteurs de marque durant leur séjour à Gênes. Cette hospitalité d’État est connue sous le nom de « système des palais de Rolli ». Si la façade est un régal pour les yeux, la collection de pièces artistiques à l’intérieur des « palazzi » est également extraordinaire. Les œuvres réalisées mêlent les sujets religieux et profanes.

À part les palais de Rolli qui sont venus grossir la liste du patrimoine mondial de l’humanité en 2006, Gênes compte encore d’autres lieux intéressants, comme l’Aquarium de Gênes, le musée de la Mer, le Musée d’art moderne, le musée de la Cathédrale, le Palazzo Reale, la Galerie nationale Ligure au palais de Spinola, la Raccolte Frugone et bien d’autres qui n’attendent que d’être visités.

Musées et galeries d’art

Les musées génois sont regroupés sur la Strada Nuova, le cœur historique de la ville. Il s’agit d’anciennes propriétés appartenant à de riches familles et abritant une collection d’art privée. Elles sont placées aujourd’hui sous la responsabilité de la commune, et les objets d’art sont exposés librement au public.

· Le palais Bianco (Palazzo Bianco)

Déclaré patrimoine mondial de l’humanité en 2006, le musée expose des tableaux de peinture génois, flamands, italiens, français et espagnols.David avec la tête de Goliath de Simon Vouet, la Bénédiction du Christ de Hans Memling, l’Ecce Homo du Caravage… La collection couvre trois siècles de création picturale (xvi e s. au xviiie s.).

· Le palais Rosso (Palazzo Rosso)

Tout débuta en 1874, lorsque la duchesse de Galliera céda son palais privé à la commune de Gênes. Le musée se reconnaît facilement à sa façade rouge et à ses jardins suspendus. La beauté de l’architecture est à l’image des œuvres exposées à l’intérieur : les couleurs vigoureuses et intenses de Guercino, les peintures mythologiques de Véronèse, la grâce allemande d’Albrecht Dürer ou les élégants portraits d’Antoine van Dyck… Les amateurs de peinture y passeront une happy hour.

· Le palais Doria-Tursi (Palazzo Doria-Tursi)

En plein cœur de la rue Garibaldi, le palais-musée Tursi se présente comme l’exemple du faste de l’architecture génoise. Sa façade varie entre le rose, le gris noir et le marbre blanc, accentuée par un portail d’entrée richement sculpté, alors que sa cour intérieure montre une enfilade d’arcades, de voûtes et de pilastres doriques. Vous y trouverez de superbes toiles de l’école flamande, comme celles de Giovanni Carlone, auxquelles s’ajoute une collection de textiles, de médailles et de monnaies génoises et d’objets en porcelaine. Côté sculpture, la Madeleine pénitente d’Antonio Canova, haute de 90 cm, comblera les attentes.

Festival

La ville de Gênes met en avant une riche programmation culturelle en vivant au rythme des festivals :

- le festival Paganini Genova : lancé en 1954, le festival Paganini de Gênes met en l’honneur les virtuoses internationaux du violon. La compétition est désormais triennale ; elle a lieu au théâtre Carlo Felice, sur la Piazza de Ferrari.

- le festival de musique : le festival de la musique de Gênes connaît un retentissement planétaire. Grande parade, pique-nique et concerts sur la place de San Giovanni.

- le festival del Mare ; si l’océanographie vous dit quelque chose, ne manquez pas le festival de la Mer qui se tient chaque année au mois de mai. Les thèmes sont axés sur l’eau, l’économie bleue et la biodiversité marine. Au programme : atelier, expositions et spectacles en plein air.

- le festival du film de Gênes : à l’image du festival de Cannes, l’évènement récompense les meilleurs films italiens et internationaux. Il vient de célébrer son vingtième anniversaire en 2018.

- le festival des Sciences : évènement unique en Europe, ce festival suscite des rencontres entre les chercheurs, les universités et les médias. Il se tient entre octobre et novembre. Les conférences les plus sérieuses se marient avec des activités ludiques et éducatives.

Les évènements sont répartis dans des endroits différents, ce qui offre l’occasion de vivre l’ambiance joyeuse et survoltée de la ville tout en profitant de la visite patrimoine.

Tourisme balnéaire

Gênes ne se résume pas à ses places historiques ni à ses vieilles rues, où palais, musées et galeries d’art se succèdent à l’infini. Le littoral est aussi une attraction à part entière, si vous aimez le sable, les coquillages et les petites criques.

- la plage de Boccadasse : s’étirant au fond d’une baie étroite - la baie de Boccadasse – la petite plage est une destination idéale pour se détendre, se ressourcer, ou profiter d’une baignade d’après-midi ;

- la plage de Vernazzola : loin de l’ambiance familiale de Boccadasse, la plage de Vernazolla est fréquentée par les athlètes de la mer. Plongée, claquement de voiles ou snorkelling… L’éventail d’activités est large ;

- la plage de Sturla : dotée d’un port de pêche coloré, de villas et de camping de vacances, la plage de Sturla jouit également d’une haute fréquentation estivale.

Expérience gourmande

Les pâtes, les pizzas et la sauce pesto sont les fleurons de la gastronomie génoise. Hormis ces spécialités, d’autres types de plats, comme la focaccia, la farinata, la dolce viata, la bruschetta et basta et le pesto alla genovese, sont à découvrir.

Climat

Située sur la côte nord-ouest de l’Italie, séparée de la vallée du Pô par les Apennins, Gênes connaît un climat subtropical humide. C’est une région méditerranéenne par excellence, caractérisée par un été sec et torride et un hiver frais accompagné de pluies intenses.

Meilleure saison pour y aller

S’installant au courant du mois de juin et se prolongeant jusqu’en août, l’été est la période parfaite pour visiter la ville de Gênes . Le temps est beau et chaud, ce qui permet de profiter à volonté des plages, du sable et de la mer et, pourquoi pas, de se bronzer sous une température variant entre 18o et 28o C.

Quid des autres saisons ?

- le printemps, s’étalant de mars à fin mai, est marqué par des périodes instables où les jours doux et ensoleillés alternent avec des jours plus froids et pluvieux ;

- il en est de même en automne, qui dure de septembre à novembre ;

- en ce qui concerne la saison hivernale, elle commence en décembre et prend fin en février. À cause des gros orages, l’hiver constitue une saison morte pour l’activité touristique.

Comment s’y rendre ?

Gênes est facilement accessible par air, par rail ou par route. Le choix dépendra de la bourse et de la durée du séjour.

Voie aérienne

Pour un voyage en avion, les touristes atterrissent à l’aéroport de Gênes-Christophe-Colombe, l’unique voie de desserte aérienne de la ville. Ouvert en 1952 , celui-ci opère plusieurs vols quotidiens depuis et à destination des grandes villes européennes : Rome, Munich, Paris, Madrid, Barcelone, Londres, etc. Les vols directs Paris-Gênes sont proposés principalement par Air France, Air Austral et KLM.

À la sortie de l’aéroport, louez une voiture ou prenez la navette « Volabus », un service de bus qui assure la liaison entre l’aéroport et le centre-ville. En fonction de l’adresse de l’hôtel, la navette peut vous déposer à la gare de Gênes-Brignole ou à la gare de Gênes-Piazza-Principe. Il y a un troisième arrêt à la Piazza de Ferrari. L’aéroport de Christophe-Colombe est à moins de 10 km du centre-ville.

Voie ferrée

Pour les voyageurs en train, la ville de Gênes dispose de deux stations principales, à savoir Brignole et Principe. La première dessert la plupart des routes locales et permet d’accéder à de nombreuses lignes de bus. Plus vaste, la seconde est un point de ralliement des trains locaux, des trains longue distance et de plusieurs trains en provenance de Milan.

Voie routière

Venir à Gênes en bus est possible en prenant les bus de la compagnie d’autocar Eurolines qui relient de nombreux pays européens. Il existe également des bus longue distance qui partent de Nice.

Connue comme un port important, Gênes propose divers services de ferry traversant les itinéraires suivants : Barcelone, La Valette, Bastia, Olbia, Porto, Palerme, Tanger ainsi que Tunis.

Ville
5 photos

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
39 095 508959