Catane

L'Italie renferme de nombreuses villes fascinantes, parmi lesquelles se place la ville de Catane . Installée sur la côte orientale de la Sicile, au pied de l'Etna , cette cité offre de belles découvertes pour les voL’Itali** e abrite tant de villes fascinantes, mêlant les trésors architecturaux à une nature grandiose. Pour s’en rendre compte, il faut passer l’été dans la ville de Catane, dont l’importance historique, reconnue par l’Unesco en 2002, est gravée en lettres d’or à travers ses églises, monuments et édifices illustratifs de l’art baroque . Idéalement située en front de mer, face à la rade merveilleuse de San Giovanni Li Cuti, cette cité appelle à des découvertes insolites pour les voyageurs les plus curieux. Que vous soyez en mal d’architecture, rêviez d’un tourisme de montagne au Mont Etna, ou d’un séjour tranquille sur la plage, la Milan du Sud exaucera vos désirs d’évasion.

Histoire

D’abord fondée par les colons grecs, Catane fut ensuite conquise par Syracuse pour finir sous le contrôle desRomains. Durant la période de la Renaissance, au XIVe siècle, la première université fut fondée à Catane. Depuis, la cité devint l’un des centres culturels, artistiques et politiques les plus importants de l’Italie.

Catane a été victime de deux tremblements de terre violents qui ont détruit totalement la ville en 1169 et en 1693. . Cependant, le plus gros choc fut le séisme de 1969, qui a dévasté la majeure partie du sud-est de la Sicile. Quelques années plus tard, la ville fut reconstruite dans un style baroque et c‘est sous cette forme qu’elle nous apparaît aujourd’hui.

Aujourd’hui

Ville portuaire d’importance, Catan e est aujourd’hui la capitale industrielle incontestée de la Sicile. Surnommée la « Milan du Sud » depuis les années 60, elle est le poumon économique de la région.

Son histoire, sa culture, et sa tradition gourmande participent à sa notoriété. Au plus fort de l’été, l’alpinisme anime les installations touristiques du mont Etna , en proposant des hôtels de luxe et des remontées mécaniques de niveau international. Cependant, Catane est connue avant tout pour son patrimoine architectural d’une extrême richesse, alternant monuments, cathédrales, églises byzantines, forteresses, souvenirs de l’ancienne Rome, et petites places ombragées où chante une fontaine. A l’image du sud-est de la Sicile, Catane est l’un des centres urbains les plus caractéristiques de l’art baroque tardif. La ville mérite véritablement qu’on s’y arrête.

Lieux d’intérêt à visiter

Bien qu’un grand nombre de monuments antiques de la ville romaine soient détruits, différents vestiges ont subsisté, gardant leur forme d’origine ou avec un style rénové. Par ailleurs, pour répondre à l’évènement sismique du 11 janvier 1693, Catane a été le théâtre d’une construction fiévreuse et ambitieuse, dont le résultat fut la mise sur pied de grands ensembles architecturaux et urbains reflétant l’expression de l’art baroque.

Pour commencer votre séjour à Catane, offrez vous une visite hors du temps au théâtre gréco-romain de la Via Vitttorio Emanuele. Entouré de bâtiments plus récents, il se présente comme l’une des plus belles structures romaines qu’il est possible de voir de nos jours. Non loin, découvrez également l’Odéon, un édifice qui jadis accueillait jusqu’à 1 500 spectateurs.

Après la découverte de l’Acropole grecque de la « Colline de Montvierge » et l’Amphithé atre romain, dont les ruines de brique et de marbre donneront libre cours à votre imagination, vous pourrez poursuivre par l’église de Santa Maria dell a Rotonda (église Sainte-Marie-de-la-Rotonde), fondée sur les vestiges des thermes romains.

Après le voyage dans l’Antiquité romaine, allons contempler l’Italie du Moyen-âge en nous rendant sur la Piazza del Duomo, la principale place de la ville. Difficile d’imaginer que cet endroit tranquille, où les Catanais se promènent en toute insouciance, était il y a 400 ans un centre de la vie publique où se décidaient les grandes affaires du Royaume sicilien. La place accueille un rassemblement unique de palais, d’édifices et d’églises monumentales.

Le Palazzo degli Elefanti (palais des Éléphants) domine sur le côté nord. Sa façade porte des pilastres enrichis de diamants, avec des fenêtres à balustrades aux frontons courbes. Dans le hall d’entrée, vous serez ravi de trouver les « carosses du Sénat », un couple de calèches du xviiie siècle qui sont montées lors des festivités de sainte Agathe, la protectrice de la ville.

Le Palazzo del Seminario dei Chierici (palais des Séminaires des clercs) se dresse sur le côté sud. Détruit totalement en 1693 et repensé dans un style baroque, le palais fut d’abord une propriété de l’évêché avant d’être acquis par la municipalité. Le travail de la pierre naturelle sur la façade est d’une grande finesse.

Au côté est, la majestueuse cathédrale Sainte-Agathe vous laissera sans voix. Restaurée en 1736, le bâtiment abrite des tombes royales et la Chambrette du trésor de sainte Agathe où sont pieusement conservées les reliques de la vierge martyre qui subit la persécution du consul. Flanquée des statues en marbre de sainte Agathe, de saint Berillo et de saint Euplius, la façade de l’église est un resplendissant chef-d’œuvre de l’art baroque.

Trônant au cœur de la Piezza del Duomo, la fontaine de l’Éléphant est le symbole de la ville de Catane. Elle fut construite aux alentours de 1737 par Giovanni Battista Vaccarini. Les jets d’eau sont surmontés d’un éléphant en basalte noir qui porte à son dos un obélisque haut de 3,66 m, qui n’est pas sans rappeler l’obélisque de Minerve à Rome.

Dirigez-vous ensuite vers l’Etna en passant au Muse o Diocesano ou Musée diocésain qui occupe le palais du Séminaire des clercs. Ce musée abrite une riche collection d’artefacts religieux, dont des meubles en bois ou en marbre, des vêtements liturgiques, des reliques en or et en argent, des bâtons pastoraux, et bien d’autres trésors. Parmi les autres sites notables de Catane figurent la cathédrale normande, le théâtre Massimo, la Castello Ursino, le monastère bénédictin, l’église adjacente inachevée de Saint Nicolas.

Mise à part la Piezza del Duomo, Catane dispose d’autres places publiques : Piazza Cavour, Piazza Dante, Quattro Canti, Piazza Stecicoro, etc. L’architecture est belle, ces petites places sont principalement fréquentées pour se restaurer, prendre un verre ou faire du shopping.

Pour se rafraîchir après une longue promenade, direction la villa Bellini. Ouverts au public, les jardins de la villa abritent des prairies, des arbres centenaires et diverses variétés de plantes rares.

Coté gastronomie, les fins gourmets sauront apprécier les spécialités du terroir tels que : les pasta alla Norma (pâtes accompagnées d’aubergines, de basilic, de ricotta fraîche et de tomates), le Messine l’agghiotta di pesce spada (espadon aux pignons, raisins secs, câpres, olives et tomates), les Crespelle et les Canneloni di ricotta.

Climat

Catane jouit d’un climat méditerranéen avec des étés très chauds et très secs. La chaleur peut être accablante en grimpant jusqu’à 33 o C ; en effet, le sirocco soufflant durant l’été apporte une forte chaleur.

Les pires mois à éviter sont janvier, novembre et décembre, parce que la pluie fait des siennes.

L’hiver est doux avec des températures qui descendent rarement en dessous de 10ºC. Cette saison n’est pas conseillée à cause de la température de la mer qui n’autorise pas la baignade et les sports nautiques. .

Pour profiter des vacances au soleil à Catane, mieux vaut choisir des dates entre juin et septembre.

Comment s’y rendre ?

Situé à seulement 5 km au sud du centre de Catane,l’aéroport de Catania-Fontanarossa, appelé aujourd’hui aéroport Vincenzo-Bellini , assure la liaison entre la ville et de nombreuses destinations européennes. Depuis l’aéroport, plusieurs compagnies aériennes proposent des vols à destination de Rome, Bastia, Bologne, Gênes, Milan, Naples, Pérouse, Pise, Turin, Venise, Vérone, Barcelone, Berlin, Bucarest, Madrid, Malte, Manchester, Pari et Stuttgart. Pour votre bonheur, les services de bus et les taxis desservent l’aéroport et déposent facilement les passagers vers le centre-ville.

Pour ceux qui optent pour le chemin de fer, un certain nombre de trains réguliers traversent les principales villes italiennes comme Messine, Taormina, Giardini, Naples, Rome, Enna, Palerme, Syracuse, Pozzallo et Caltagirone.

En bateau, plusieurs ferries de nuit circulent entreNaples et Catane et entre Gênes et Civitavecchia. En outre, vous pouvez également prendre un ferry de La Valette à Malte.

Par la route, la ville dispose de bus fréquents qui desserventTaormi na, Messine, Enna, Caltanissetta, Raguse et Syracuse.

Comment se déplacer ?

A Catane, vous pouvez vous déplacer à pied, à vélo, en bus, en taxi, en train ou tout simplement en véhicule de location.yageurs les plus curieux. Surnommée la «** Milan du Sud » depuis les années 60, elle est considéree comme étant le poumon économique de la Sicile.

Histoire

D'abord fondée par lescolons grecs, Catane fut ensuite conquise par Syracuse pour finir sous le contrôle des Romains. Durant la période de la Renaissance , au XIVe siècle, la première université fut fondée à Catane. Depuis, la cité devint l'un des centres culturels, artistiques et politiques les plus importants de l'Italie.

En 1169 et 1693, Catane subit des tremblements de terre catastrophiques ainsi que plusieurs éruptions volcaniques provenant de l'Etna. Cependant, l'événement le plus désastreux fut le tremblement de terre de 1969, qui a dévasté la majeure partie du sud-est de la Sicile. Quelques années plus tard, la ville fut reconstruite dans un style baroque que l'on peut toujours voir aujourd'hui.

Visiter Catane

Catane est aujourd'hui le premier port de la Sicile et un centre industriel important. Ville connue pour son histoire mais aussi sa culture, son architecture et sa gastronomie. Elle possède un riche patrimoine historique avec de nombreux sites et monuments à découvrir. Elle tient d'ailleurs sa notoriété à son style architectural baroque et son design un peu particulier. La ville mérite véritablement qu'on s'y arrête.

Bien que de nombreux monuments antiques de la ville romaine soient détruits, il reste encore aujourd'hui différents vestiges antiques qui peuvent être vus et visités dans le centre de la ville. Commencez éventuellement votre circuit par la visite du théâtre gréco-romain de la Via Vitttorio Emanuele. Entouré de bâtiments plus récents, il se présente comme l'une des plus belles structures romaines que l'on peut voir de nos jours. Non loin, il est possible de découvrir également l'Odéon , un édifice qui jadis accueillait jusqu'à 1500 spectateurs.

Après la découverte de **l' Acropole grecque de la « Colline de Montvierge » et l' Amphithé atre romain qui pouvait accueillir jusqu'à 15 000 spectateurs, vous pourrez ensuite poursuivre votre visite de la ville en découvrant l'église de Santa Maria della Rotonda, *fondée sur les vestiges des thermes romains. Dirigez vous ensuite vers* l'Etna en passant par le Museo Diocesano ou le musée Diocésain. Ce musée abrite une riche collection de divers artefacts religieux et bien d'autres choses encore. De nombreuses découvertes s'offrent ensuite à vous avec les visites de : la Piezza del Duomo, la Piazza Stesicoro, la cathédrale normande, le théâtre Massimo, la Castello Ursino, la villa bellini, le monastère bénédictin, l'église adjacente inachevée de Saint Nicolas, et bien d'autres sites encore.

Coté gastronomie , les fins gourmets sauront apprécier les divers mets de la région tels que : les pasta alla Norma (pâtes accompagnées d'aubergines, de basilic, de ricotta fraîche et de tomates), le Messine l'agghiotta di pesce spada (espadon aux pignons, raisins secs, câpres, olives et tomates), les Crespelle et les Canneloni di ricotta.

Climat

Catane jouit d'un climat méditerranéen avec des étés très chauds et très secs. La chaleur peut être impressionnante en grimpant jusqu'à des températures allant jusqu'à 42 °C, en effet le Sirocco soufflant beaucoup durant l'été apporte avec lui une forte chaleur. La pluie peut se faire très rare. Par ailleurs l'hiver est plus doux avec des températures ne descendant pas en dessous de 10ºC.

Comment s'y rendre ?

Situé à seulement 5 km au sud du centre de Catane , l'aéroport de Catania-Fontanarossa, appelé aujourd'hui Aéroport Vincenzo-Bellini, assure la liaison entre la ville et de nombreuses villes européennes. Les services comprennent des vols à destination et en provenance de Rome, Bastia, Bologne, Gênes, Milan, Naples, Pérouse, Pise, Turin, Venise, Vérone, Barcelone, Berlin, Bucarest, Madrid, Malte, Manchester, Pari et Stuttgart. Depuis l'aéroport, les taxis et les lignes du bus sont facilement accessibles pour rejoindre les différents points d'intérêts de la ville.

Pour ceux qui optent pour le voyage par voie ferroviaire, il existe un certain nombre de trains réguliers qui circulent entre les principales villes italiennes comme : Messine, Taormina, Giardini, Naples, Rome, Enna, Palerme, Syracuse, Pozzallo et Caltagirone.

En bateau, il y a plusieurs ferry de nuit qui circule entre Naples et Catane ainsi qu'entre Gênes et Civitavecchia. En outre, vous pouvez également prendre un ferry de et vers La Valette à Malte.

Par la route, la ville dispose de bus fréquents qui desservent Taormina, Messine, Enna, Caltanissetta, Raguse et Syracuse.

Comment se déplacer ?

A Catane , vous pouvez vous déplacer à pied, à vélo, en bus, en taxi, en train ou tout simplement en véhicule de location.

Ville
8 photos

Bonjour

Je suis Ketty de "Mandala Tour ". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
39 095 508959